Aiki Dojo d'Iwama PDF Imprimer Envoyer

 

En 1942, Ueshiba Morihei se retira avec sa femme dans le village d’Iwama, situé dans la préfecture d’Ibaraki, à environ deux heures de train de Tokyo. Sur les terres qu’il avait acquises avant guerre, il bâtit sa maison et son Dojo personnel afin d’y enseigner l’Aikido à quelques élèves proches.
C’est dans ce petit Dojo de campagne que les plus grands professeurs actuels vinrent se former sous la direction d’O Sensei. Le Dojo, excentré des grandes villes, proposait un système d’internat qui permettait aux élèves d’être toujours proches du fondateur. En échange de leur dévouement à son service, les Uchi Deshi (élèves internes) recevaient un enseignement privilégié.
Après le décès d’O Sensei en 1969, Saito Sensei devint l’instructeur principal du Dojo. Sous sa direction, de nombreux Uchi Deshi venant du monde entier purent découvrir ce haut lieu de l’Aikido, et pratiquer les mêmes techniques que le fondateur y enseignait auparavant.